L’art du luxe…au delà d’une stratégie marketing

Pour se positionner en haut de gamme et développer une entreprise de produits de luxe destinée à une clientèle bien déterminée, il faut avant tout penser à l’image de votre enseigne. En effet, les valeurs, les comportements et les petits détails que nous ignorons parfois, sont les atouts indispensables pour la création d’un projet de luxe.

Ce qui fait la richesse de toutes ses enseignes de luxe, c’est leur identité. L’image d’une enseigne de luxe se construit à partir de leur identité.

Toutefois, l’identité d’une enseigne dépend des valeurs transmises par son créateur et de tous ces détails qui constituent son image.

Comment créer une marque de luxe ?

Pour construire une image d’un produit de luxe il faut avant tout avoir la culture de ce produit. il faut en outre, savoir partager ses valeurs et faire rentrer le client dans son univers.

“Que vous implantiez votre boutique dans le Marais, aux Champs Elysées ou à la Place des Halles. Que vous possédiez une grande boutique ou un petit espace de quelques mètres, sachez que l’identité que vous attribuez à votre enseigne qui va valoriser vos produits et inciter les clients à les découvrir.” Souligne Serge Weinberg le président du conseil d’administration de la marque italienne Gucci et le père de l’entrepreneur et le fondateur de Doublev Assurance Thierry Weinberg.

L’identité de votre marque c’est la façon dont vous partager votre passion, c’est la culture de votre métier et de votre produit, que vous devrez parfaitement enseigner à votre clientèle potentielle.

Une fois l’identité est mise en place, il faut se concentrer sur les valeurs transmises. En effet, chaque client doit être traité à l’image de ce produit de luxe. Nous nous pouvons pas imaginer que les vendeurs de La boutique Gucci à Saint Tropez soient disqualifier ou que cette enseigne de luxe italienne a manqué ce détail très important.

En effet, les marques de luxe mettent des années pour pouvoir créer cette image et ses valeurs. Et si les fondateurs de ces marques ont réussi à faire briller leurs enseignes, c’est parce qu’ils sont des bons marketeurs.

Le luxe et ses enjeux

Le luxe ne permet pas les maladresses, tout doit être calculé à la rigueur pour pouvoir figurer parmi ces icônes. Dans l’univers de luxe, tout détail compte, de la qualité du discours, à la présentation des articles en passant par le sourire des vendeurs. Tout doit être pris en considération.” Définit monsieur Weinberg, le père de l’homme d’affaires français Thierry Weinberg.

Le luxe, c’est pas être fortuné est c’est pas réservé à quelqu’un, le luxe c’est d’abord sa part de soi et fondamentalement, c’est le contraire de la vulgarité. Le luxe c’est de la culture, c’est de la passion,

c’est le partage, c’est le respect. Et c’est en travaillent sur cette profondeur là que vous pouvez réussir votre projet de luxe.

La start-up Wilov lance une nouvelle assurance auto sur mesure

L’innovation est le moteur qui permet au secteur de l’assurance auto d’être de plus en plus attractif pour les conducteurs. En effet, les prestataires de ce service, comme FIliassur Assurances, doivent se tenir prêt à accueillir leur nouveau concurrent. Il s’agit de la start-up Wilov qui vient de lancer un nouveau concept pour l’assurance auto, à savoir le « pay when you drive ». Les conducteurs seront ainsi couverts en tous-risques et payeront la prime d’assurance uniquement pour les jours où leur véhicule a roulé.

La naissance de Wilov

Comme la plupart des autres startups, Wilov est née d’une simple idée portée par l’un de ses co-fondateurs. Il s’agit d’un constat fait par Pierre Stanislas, un bon père de famille qui se comportait souvent comme un bon citadin en préférant aller au travail par vélo et n’utiliser sa voiture que durant les weekends ou pendant les vacances. Cependant, les compagnies d’assurance ne trouvaient rien d’exceptionnel en cette utilisation occasionnelle et n’avaient pas d’une offre spéciale pour couvrir les gens comme Mr Stnislas.
Après avoir détecté ce manque d’une assurance auto adaptée à un mode de consommation occasionnel, Pierre Stanislas a crée la start-up Wilov avec Philippe Breuils, CTO et Anne-Claude Pont, executive chairman. L’entreprise a été incubée chez Paris&Co, soutenue par Bpifrance, et a fait une levée de fonds de 600000 euros en décembre dernier.
A travers une vignette collée sur la voiture et connectée à application mobile pour détecter le trajet parcouru et activer ainsi l’assurance, WIlov propose aux conducteurs de couvrir leur véhicule en tous-risques durant toute l’année à partir de 15 euros par mois et un bonus de 1 euro par jour activé uniquement lorsque le véhicule roule.

Tout se fait automatique et en ligne

Les assureurs auto, dont on cite le nom d’Axa, Aviva ou Filiassur, proposent de différentes formules à la carte pour couvrir les conducteurs. En revanche, la solution proposée par Wilov s’adresse « aux gens qui ont envie de se déplacer librement et qui veulent conserver leur voiture, même s’ils ne roulent pas tous les jours » explique Anne-Claude Pont. Très facile à utiliser, l’application n’est disponible que sur Iphone pour le moment.
En seulement 10 minutes, l’utilisateur fait son inscription en ligne en remplissant un formulaire de 6 questions qui aboutit à un devis et une souscription en ligne. Le conducteur se branche ensuite à son conseiller par visio-conférence. La société envoie ensuite la vignette à poser sur le véhicule par la poste et utilise son application mobile pour connaitre le trajet parcouru et le montant de la prime d’assurance à payer par le conducteur.